Primitif - Installation in situ, Musée St Roch, Issoudun, 2007.



PRIMITIF Installation in situ,Musée St Roch, Issoudun 2007. Meuble 2080x60cm,180 crochets, 20 plaques de mousse polystyrène, cartel.

La mise en place des crochets initialement installés sur un mur du musée a été conservée. Les crochets dans leur multiplicité, positionnement sont intégrés esthétiquement par l’installation.
Les différentes formes de crochets sont prises en empreintes dans les plaques de mousses et sont encastrées dans chaque tiroir du meuble selon leur constellation murale. L’éclairage dirigé sur les crochets appelle le regard et l’intérêt du spectateur. Le meuble vitrine, disposé au-dessous du mur de crochets, est emprunté à l’ancien mobilier du musée. Son installation interagie sur le design d’intérieur sobre et épuré, présent de la nouvelle image du site.
Le cartel est remplacé et est le support d'une fiction installée (détournement des titres des objets de guerre dans la présentation de la pièce). Les modalités d’expositions muséales tel l’archivage, l’accrochage, et la légende sont ainsi exposés. L'installation rend l'"absence" présente, de cette période transitoire de l'espace muséal en travaux, dépourvue des pièces. Il est donné à voir une singularité des objets de présentation comme pouvant faire aussi œuvre par l'installation et la fiction.